www.vinawok.com Spécialistes asiatiques - Buffet à volonté - Plats à emporter
Suivez-nous Vina Wok - Buffet à volonté avec spécialités asiatiques Vina Wok - Buffet à volonté avec spécialités asiatiques Vina Wok - Buffet à volonté avec spécialités asiatiques
Réservation Réservation
Accueil >> Notre revue de presse >> Mag ConsoFacile (nov/déc 2016) - Comment préparer un vrai riz asiatique ?

Mag ConsoFacile (nov/déc 2016) - Comment préparer un vrai riz asiatique ?

CUISINE FACILE - Comment préparer un vrai riz asiatique ?

Vous souhaitez déguster un riz collant et savoureux comme on le trouve dans les meilleurs restaurants chinois ?
Alors suivez les conseils du restaurant Vina Wok de Baillargues !

Une technique
Avant tout chose il est conseillé d’utiliser du riz basmati. En effet, le riz thaï est un peu trop collant et donc difficile à préparer.

Le bon ustensile
Utilisez une rizeuse du type rice-cooker. Il cuit tout seul et quelque soit la quantité de riz que vous souhaitez préparer !
Une fois que vous avez lancé la cuisson, le riz cuit à point, et l’appareil se stoppe automatiquement en passant en position «maintien au chaud». Aucun risque de brûler le riz ou de ne pas assez le cuire.
Vous trouvez ce type d’appareil dans le commerce au rayon électro-ménager à partir de 20€.
Pour être collant et savoureux, le riz basmati doit tout d’abord être lavé, afin d’en retirer l’amidon. Cette étape est très importante faute de quoi vous aurez un riz mouillé ou un aspect bouilli et non sec comme il se doit.

Les étapes de la cuisson
1. Pour laver le riz, placez-le dans le bac de la rizeuse puis le recouvrir d’eau. Mélangez avec vos mains en le frottant sans l’écraser.
L’amidon du riz va se libérer dans l’eau et le riz va devenir opaque. Verser l’eau dans l’évier en prenant soin de ne pas faire tomber le riz puis recommencer cette opération trois fois, jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

2. Recouvrir le riz d’eau en laissant l’équivalent de 2 cm d’eau au dessus de la surface du riz (ou utilisez la technique dite de la phalange). Vous pouvez rajouter un peu de lait de coco pour donner encore plus de goût.

3. Mettez le bac dans la rizeuse puis mettez le couvercle et appuyez sur le bouton démarrer. L’appareil s’arrêtera automatiquement lorsque le riz sera cuit, et le maintiendra au chaud.

4. Le riz est cuit lorsqu’il n’y a plus d’eau du tout dans le bac. Pas seulement à la surface mais aussi au coeur du riz qui devra être sec à la fin de la cuisson. Le riz doit accrocher un peu au fond de votre rizeuse. Vous ne pourrez pas faire autrement.

A SAVOIR
La ‘‘ riziculture irriguée ‘‘, qui produit un riz aquatique, le ‘‘ riz irrigué ‘‘, est le type de culture le plus répandu et le plus intensif avec la méthode Fukuoka. Environ les trois quarts de la production de riz proviennent de cet agrosystème où les méthodes traditionnelles permettent d’en produire 5 à 10 tonnes par cycle et par hectare. Dans les régions chaudes et fertiles, jusqu’à trois récoltes par an sont faites. Certaines des rizières en terrasse du sud de la Chine et du nord des Philippines ont plus de deux mille ans.


Facebook Twitter